LES PROPHETIES DU MAHDI

Découverte d’un artiste atypique, musicien virtuose et grande gueule.
mercredi 11 juin 2008.


Babel Café, dans le 11e arrondissement de Paris. L’établissement est petit, les lumières sont tamisées, et à travers l’épaisse fumée de cigarettes, on devine péniblement les murs de ces grottes de Lascaux contemporaines dédiées à la musique et à la poésie.

L’anachronisme enchante. C’est dans cette ambiance un peu surréaliste que joue régulièrement Mahdi D’El Asnam, musicien de génie. L’homme enflamme la salle et propose des solos renversants à une salle ébahie.



Forum de l'article

-  Il y a 1 rÈponse (total 1 message)